EDITO VACANCES

Tentons le Slow dans un monde connecté

L’heure est aux vacances pour beaucoup d’entre nous. Toute l’année, le rythme que nous menons est effréné. A peine réveillé et peut-être même encore dans notre lit, nous consultons notre smartphone et nous reconnectons avec le monde extérieur. L’écran a remplacé le bon journal d’antan, au petit déjeuner, on surfe sur l’actualité de Facebook et Twitter, regarde les photos de cette fameuse influenceuse sur Insta et jalouse nos amis en voyages. Parfois même on visionne quelques drôleries sur Snap, on consulte nos emails et on veille à ce que des Grands ne nous aient pas repérés sur Linkedin.

Puis viennent les vacances. Cette trêve estivale qui nous fait grand bien. Les obligations diffèrent. Radio réveil coupé, réveil tardif pour les dormeurs, et smartphone… dans un placard?  Quelle place accorder aux réseaux sociaux en vacances ? Que faire de ces sollicitations qui nous incitent à la superconnectivité ? Bien sûr, ces médiaux sociaux nous gardent avertis d’informations essentielles (et d’autres plus futiles) mais ils nous soumettent aussi à l’instantanéité, parfois angoissante. 

Alors pendant les vacances, si on s’essayait au SLOW !
Le slow c’est l’éloge de la lenteur. Cette volonté de ne pas brusquer le temps et de ne pas s’y laisser bousculer. Toute l’année, vous courrez, alors pourquoi ne pas vous accorder un peu de temps? Revenez aux essentiels et à ce qui vous tient à cœur et vous fait du bien ! Et même, peut-être côtoyer le lâcher-prise ! Chiche? Bonnes vacances !   

Retour